D. Claeys 17/09/2013



Soutenance publique de thèse de Damien Claeys 17/09/2013

« Architecture & complexité.
Un modèle systémique du processus de (co)conception qui vise l’architecture »

La pratique de l’enseignement du projet d’architecture est confrontée à un problème important : l’absence de modèles théoriques, dédiés spécifiquement au champ de la conception en architecture, à la fois solides pour répondre aux exigences scientifiques et suffisamment souples pour être adaptables à n’importe quel projet d’architecture.

Cette thèse a pour finalité l’élaboration d’un modèle (analytico)systémique du processus de (co)conception qui vise l’architecture. Sans modéliser l’intrapsychisme du (co)concepteur, ce modèle théorique général consiste en un outil pédagogique heuristique de démystification du processus de (co)conception architecturale qui, parmi d’autres possibles, formule une réponse à toutes ces questions.

Poursuivant la métafinalité projective de fabriquer des lieux, un (co)concepteur démarre un processus de (co)conception architecturale lorsqu’il mobilise le domaine de connaissance qu’il vise (l’architecture) en (co)opérant sur un analogon du projet d’architecture (le modèle architectural) pour construire des édifices (les architectures).

Le modèle est (analytico)systémique parce qu’une complémentarité est assumée entre la méthode réductionniste et la pensée systémique. Il dépasse donc l’apparente opposition entre, d’un côté, l’influence rationnelle des ingénieurs qui tend à rendre le processus de (co)conception totalement intelligible, de l’autre, celle des artistes qui tend à le considérer comme un acte créatif, impossible à percer.

La méthode de modélisation graphique utilisée est la systémographie, visée descriptive menée à partir des outils issus de la théorie des systèmes.

Lieu :

Le mardi 17 septembre 2013 à 18h00
Auditoire AR-06, rue Wafelaerts, 47/51, 1060 Bruxelles


 

 (PDF - 356.2 ko)

 (PDF - 1.6 Mo)